L’application du principe de précaution

Dans quelques années la protection contre l’électrosmog appliquée dans les bâtiments deviendra – comme l’interdiction de l’amiante – une recommandation avérée et probablement une obligation légale. Avant ceci, la meilleure attitude est d’appliquer le principe de précaution et d’agir en respectant les valeurs véritables que notre corps peut tolérer sans risques et d’équiper les bâtiments d’une installation de gestion de l’électrosmog.

Retour à la page gérer l’électrosomog