Notre profil

Créé à Carouge en 1983 le bureau ROSSET Architecte – EcoDomus est spécialisé en ARCHITECTURE VIVANTE, URBANISME DURABLE, CONSTRUCTION ÉCOLOGIQUE et SANTE DANS LE BATI, en synergie avec l’écobiologie de la construction, domaine doté d’un brevet fédéral. Titulaire d’un diplôme d’Architecte HES, Jacques Rosset est Architecte Ecobiologiste de la construction depuis plus de trente-cinq ans. Il fait partie des pionniers créateurs de ce domaine en Suisse, alliant la santé de l’humain à l’écologie du bâti.

De 1998 à 2011, il est Président romand de BaubioSwiss, Association suisse d’Ecobiologie de la construction et chef de projet de l’exposition suisse « Construire sainement – Vivre Mieux » où il collabore avec les institutions publiques fédérales et cantonales. En parallèle il a été corédacteur et auteur pour le journal Baubiologie et longtemps consultant de l’Office du Patrimoine et des Sites du canton de Genève. Il est sollicité en tant qu’expert dans des concours d’architecture et pour diverses institutions comme le G21 – Swisstainability Forum à l’EPFL, le SANU – formation en développement durable, la HEAD – Haute école d’art et design de l’Université de Genève ou la RTS Radio et télévision suisse romande. Durant onze ans il a enseigné l’écobiologie de la construction aux étudiants de l’école d’architecture Hermès.

Entre 2000 et 2012, il fonde le concept d’ARCHITECTURE VIVANTE et d’URBANISME DURABLE réunissant les Sept Piliers* auxquels il est formé avec une longue expérience pratique. Ce nouvel indicateur « AU CŒUR DE L’ARCHITECTURE DURABLE » prend en considération pour la première fois, l’énergie de l’humain et du bâtiment -  le biochamp – dans le processus urbanistique, architectural et constructif.

En 2017, Jacques Rosset publie l’ouvrage « Genève – Mont-Blanc Haut Lieu planétaire » divulguant pourquoi Genève rayonne dans le monde entier. L’auteur met en lumière comment le territoire a été modelé par les Anciens et les Architectes bâtisseurs de cathédrales utilisant les « Trois G » - la Géométrie sacrée – la Géomancie – la Géobiologie, accompagné du Feng-Shui, afin de tirer le meilleur parti urbanistique et le maximum d’énergie et d’harmonie pour le bien des habitants et de ses institutions internationales.

Les Sept Piliers* d’une seule pratique architecturale

MATERIAUX ECOSOURCES ET FAÇADES RESPIRANTES / GEOMETRIE HARMONIQUE ARCHITECTURALE / ZERO ELECTROSMOG / GÉOBIOLOGIE D’IMPLANTATION / FENG-SHUI ARCHITECTURAL / BIOCHAMPS DE L’HUMAIN ET DU BATIMENT / BIOCLIMATISME ET ENERGIE RENOUVELABLE


+ d’info Prestations et domaines d’expériences

Créé à Carouge en 1983 le bureau ROSSET Architecte – EcoDomus est spécialisé en ARCHITECTURE VIVANTE, URBANISME DURABLE, CONSTRUCTION ÉCOLOGIQUE et SANTE DANS LE BATI, en synergie avec l’écobiologie de la construction, domaine doté d’un brevet fédéral. Titulaire d’un diplôme d’Architecte HES, Jacques Rosset est Architecte Ecobiologiste de la construction depuis plus de trente-cinq ans. Il fait partie des pionniers créateurs de ce domaine en Suisse, alliant la santé de l’humain à l’écologie du bâti.
De 1998 à 2011, il est Président romand de BaubioSwiss, Association suisse d’Ecobiologie de la construction et chef de projet de l’exposition suisse « Construire sainement – Vivre Mieux » où il collabore avec les institutions publiques fédérales et cantonales. En parallèle il a été corédacteur et auteur pour le journal Baubiologie et longtemps consultant de l’Office du Patrimoine et des Sites du canton de Genève. Il est sollicité en tant qu’expert dans des concours d’architecture et pour diverses institutions comme le G21 – Swisstainability Forum à l’EPFL, le SANU – formation en développement durable, la HEAD – Haute école d’art et design de l’Université de Genève ou la RTS Radio et télévision suisse romande. Durant onze ans il a enseigné l’écobiologie de la construction aux étudiants de l’école d’architecture Hermès.
Entre 2000 et 2012, il fonde le concept d’ARCHITECTURE VIVANTE et d’URBANISME DURABLE réunissant les Sept Piliers* auxquels il est formé avec une longue expérience pratique. Ce nouvel indicateur « AU CŒUR DE L’ARCHITECTURE DURABLE » prend en considération pour la première fois, l’énergie de l’humain et du bâtiment - le biochamp – dans le processus urbanistique, architectural et constructif.
En 2017, Jacques Rosset vient de publier l’ouvrage « Genève – Mont-Blanc Haut Lieu planétaire » divul-guant pourquoi Genève rayonne dans le monde entier. L’auteur met en lumière comment le territoire a été modelé par les Anciens et les Architectes bâtisseurs de cathédrales utilisant les « Trois G » - la Géométrie sacrée – la Géomancie – la Géobiologie, accompagné du Feng-Shui, afin de tirer le meilleur parti urbanistique et le maximum d’énergie et d’harmonie pour le bien des habitants et de ses institutions internationales.